La psychothérapie
 

"Soyez patients en face de tout ce qu'il y a d'irrésolu dans votre coeur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes."

Rainer Maria Rilke

 

Déroulement

Une séance dure entre 55 et 65 minutes et entre 85 et 95 minutes pour les séances de couple et de famille.

Certaines personnes viennent au premier entretien en ayant bien en tête la nature de leurs difficultés et une demande claire. D’autres ne savent pas trop comment exprimer leur mal-être ou ne savent pas tellement par où commencer. Le premier entretien vous aidera à mettre des mots sur vos difficultés et à clarifier votre demande.

Le setting pourra évoluer en fonction des besoins. On peut par exemple commencer de manière individuelle pour se rendre compte au bout de quelques séances qu'il serait utile d'inviter le/la partenaire ou les enfants. Tout changement de setting est évidemment longuement discuté ensemble. Il doit aller dans le sens des objectifs de changements et ne se fait qu'avec l'accord formel de la personne qui consulte au départ. La psychothérapie évolue donc au rythme du processus de chacun et "le thérapeute doit s'efforcer de créer une nouvelle thérapie pour chaque patient." (I.Yalom)

 

Si vous vous êtes décidé à prendre rendez-vous, c’est que vous avez déjà une bonne prise de conscience de vous-même et c'est le premier pas vers le changement!

Il est toujours difficile de donner une idée de la durée d’une psychothérapie, mais on peut dire qu'une thérapie doit être aussi courte que possible et aussi longue que nécessaire!

C’est le patient / la patiente qui décide de sa thérapie. Cela implique ce qui suit :

  • Vous pouvez arrêter la thérapie quand vous voulez.
     

  • La fréquence des séances dépend de l’intensité des difficultés, de l’urgence à vouloir aller mieux, mais aussi de contingences financières et pratiques (horaires de travail). Je vous dis ce qui convient dans l’idéal et vous décidez de ce qui est possible. En règle général, il est conseillé une séance hebdomadaire, en tout cas au début de la thérapie. Mais parfois une séance toutes les deux semaines est tout à fait correct. On peut aussi commencer par une séance par semaine et réduire la fréquence quand les symptômes reculent.
     

  • Certain(e)s patient(e)s veulent une technique psychothérapeutique spécifique alors qu’il y a contre-indication. Dans ce cas où dans des cas similaires, je respecte la contre-indication, car cela est de ma responsabilité, et je vous donne toutes les informations pour que vous puissiez comprendre ma décision.
     

  • Je ne pratiquerai avec vous que des techniques psychothérapeutiques que vous aurez acceptées, après avoir reçu l’information nécessaire à une bonne compréhension de ma part. Et si malgré mes informations, vous ne voulez pas faire une technique psychothérapeutique particulière (tel que l'EMDR par exemple), j’essaie de vous en proposer une autre qui pourrait mieux vous convenir. Si je n’ai aucune technique thérapeutique susceptible de vous convenir, il est nécessaire de discuter de vos objectifs et des meilleures moyens pour vous d’y parvenir, et éventuellement de reconsidérer notre collaboration.

Sybille Gerber - Gard, lic. phil.
Psychologue spéc. en psychothérapie FSP

(reconnue au niveau fédéral)

Cabinet La Samaritaine

Rue de la Samaritaine 20

1700 Fribourg

 

+41(0)78 976 81 18

Lundi matin/après-midi

Mardi matin

Nom *

Email *

Sujet

Téléphone

Message

© 2020 Sybille Gerber